Calculer mon IMC (Masse Corporelle) et son IMG (Masse Grasse)

Remove Weight Loss Slim Diet  - happyveganfit / Pixabay

Beaucoup de personnes ont un problème avec leur corpulence. Cela n’est d’ailleurs pas une surprise : l’obésité est en très forte progression partout dans le monde. En France c’est un vrai problème de santé publique : selon certaines études près de 8% des français seraient obèses; c’est à dire que ces personnes ont un IMC (Indice de Masse Corporelle) supérieur à une valeur de 30. Les personnes en surpoids ne sont donc pas considérés comme étant obèses car leur IMC, même s’il est supérieur à la normale, est toutefois inférieur à 30.

Il est donc intéressant de s’attarder sur l’IMC, qui est le standard international pour la détermination de l’obésité. Cet IMC ne permet pas à lui tout seul de diagnostiquer un surpoids ou une obésité : l’algorithme prend en effet trop peu de paramètres en considération (seul le poids et la taille sont nécessaires). Mais cet algorithme à la particularité d’être simple à calculer.

C’est en surveillant de manière régulière sa corpulence, à travers l’IMC notamment, qu’il est possible d’éviter de graves complications liés à l’obésité (voire parfois même au surpoids, qui lui aussi est problématique). Ce calcul doit être fait de manière régulière et doit être considéré comme une incitation à consulter son médecin généraliste ou tout autre professionnel de la santé. Nous ne le répéterons jamais assez mais l’IMC seul ne permet pas de diagnostiquer de manière certaine une corpulence anormale. Prenons l’exemple d’une femme enceinte par exemple : l’Indice de Masse Corporelle est totalement biaisé et donc le calcul est inneficace.

Il est aussi possible de calculer son IMG, qui est l’Indice de Masse Grasse. C’est un indicateur dit complémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *